Zoom sur la cellulite

CelluliteUn petit point sur ces amas graisseux disgracieux nommés « cellulite ».

La cellulite n’est pas, comme son nom semble l’indiquer, une inflammation des cellules, mais une altération des tissus adipeux.

Il en existe trois types.

  • La cellulite adipeuse ou graisseuse, molle, indolore au pincement, localisée surtout au niveau de la culotte de cheval, est due à un excès de graisse engendré principalement par une alimentation trop riche et/ou à la sédentarité.
  • La cellulite aqueuse, souple au toucher, est provoquée par la rétention d’eau et se situe plutôt sur les chevilles et les mollets.
    Elle peut survenir en cas de sédentarité et d’une mauvaise circulation sanguine (jambes lourdes).
  • La cellulite fibreuse, d’aspect « peau d’orange », dure et douloureuse au toucher, située plutôt au niveau des genoux et des cuisses, est liée à un durcissement du collagène (protéine sécrétée par les cellules des tissus conjonctifs). Elle peut provenir de différents facteurs tels que la rétention d’eau et/ou l’excès de sucre.

Une grossesse, un excès d’œstrogène (pilule surdosée, traitement de la ménopause inadapté), le syndrome prémenstruel, une mauvaise circulation sanguine, une alimentation déséquilibrée, et la sédentarité, peuvent favoriser l’apparition de la cellulite.

Comment s’en débarrasser ?

La pratique régulière d’une activité physique, en privilégiant les activités d’endurance associées au travail musculaire des zones cellulitiques, contribuera à en diminuer sensiblement leur aspect et préviendront leur apparition.

On citera tout spécialement les activités aquatiques et notamment l’aquabiking, le vélo, la marche rapide, la danse et le fitness.

Quelques traitements

Les crèmes (gel, huiles) anti-cellulitiques ne peuvent pas faire de mal, sauf à votre porte-monnaie ! Mais leur action, variable selon les produits et les types de cellulite, reste limitée. Celles à base de caféines sont recommandées pour traiter la cellulite adipeuse, les crèmes drainantes ont un effet sur la cellulite aqueuse ; en revanche, aucun n’a d’effet réel sur la cellulite fibreuse. On remarque malgré tout que la peau a bien meilleur aspect.

Le drainage lymphatique agit efficacement contre la cellulite aqueuse en luttant contre la rétention d’eau et en améliorant la circulation lymphatique et sanguine.

Le laser est la seule méthode médicale pouvant agir sur le collagène et donc sur la cellulite fibreuse. Il donne de bons effets sur la culotte de cheval.

Le CelluM6 est un massage efficace contre les trois types de cellulite, basé sur la méthode du « palpé-roulé ». Les résultats sont variables selon les individus, mais disparaissent souvent quelques temps après le traitement.

Le massage anti-cellulitique est basé sur des techniques de pétrissage, de pression appuyée, et de palpé-roulé d’une durée moyenne de 30 minutes. Il a une action efficace sur les trois types de cellulite, en stimulant les cellules et en raffermissant les tissus. Il peut être un peu douloureux selon les zones massées, mais à raison de deux à trois par semaine, les résultats sont au rendez-vous dès trois semaines. La cellulite diminue sensiblement et la peau a un aspect plus tonique.

Au quotidien

Tout ce qui pourra contribuer à vous faire bouger davantage est bon à prendre (prendre les escaliers, marcher régulièrement…).

Ajouter à cela l’aspersion des jambes par un jet d’eau froide à la fin de votre douche pour améliorer le retour veineux et raffermir les tissus.

Pensez également aux massages ou aux automassages ciblés des zones concernées.

Certaines tisanes à base de fucus, de reine-des-prés, de fenouil, de cassis, de bouleau, pourront éventuellement compléter toutes ces actions.

Une bonne hygiène alimentaire sera naturellement essentielle pour obtenir des résultats.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *