Rythme de vie et forme

Wrist watch to measure the stressDébordé, sollicité de tous les côtés? Faites une pause!

Selon une étude de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) portant sur 3 000 ménages de l’agglomération parisienne (Paris et première couronne), à la question « Avez-vous le sentiment que quelque chose dans votre vie nuit à votre santé physique ou psychologique ? Si oui, de quoi s’agit-il ?», la moitié des personnes interrogées répondent que certains aspects de leurs conditions de vie nuisent à leur santé ou à leur bien-être.
Parmi ceux évoquant un impact négatif de leur situation, 26% énoncent leur rythme de vie et le stress.

Un rythme de vie trop soutenu (surmenage professionnel, gestion de nombreuses tâches en même temps, etc.) laissant peu, sinon aucune place au repos, engendre un stress qui aura des effets négatifs tant sur le plan physique que psychique.

Pourtant, le stress n’est pas toujours nocif. Il est une réaction normale d’adaptation à une situation d’agression, ou qui demande beaucoup d’énergie.

Le stress a un rôle bien précis : nous aider à surmonter un obstacle ou une épreuve. Il augmente le rythme cardiaque et respiratoire (dû à une décharge d’adrénaline), permettant ainsi de fournir davantage d’oxygène à nos muscles et à notre cerveau, pour augmenter nos forces physiques et mentales (faculté de concentration, exacerbation des sens, etc.).

Tout dépend de la manière dont vous le gérez. Car la gestion du stress est différente selon les individus. Elle dépend en partie de notre personnalité, mais également de la quantité de stress générée. Si la dose est trop intense, le stress devient nuisible pour l’organisme.

Sur le plan physique, l’excès de stress peut générer tachycardie, hypertension, insomnie, maux de tête, ulcères, troubles digestifs et musculaires.

Sur le plan psychique : anxiété, apathie, agitation, hypersensibilité, angoisse, état dépressif, perte de confiance et pessimisme.

Il peut également engendrer des changements de comportements qui auront des conséquences sur notre forme : suralimentation ou sous-alimentation, consommation de « drogues » telles que l’alcool et le tabac, difficultés à se détendre, addiction aux médicaments, irritabilité…

Alors n’hésitez pas à ralentir le rythme si nécessaire, apprenez à dire non et pensez à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *