Quelques précautions avant de se lancer

feuL’activité physique a beau avoir une multitude de bienfaits, c’est aussi, selon sa nature et son intensité, une activité qui comporte quelques risques, qu’il faut savoir évaluer pour les minimiser.

Ainsi, une visite chez votre médecin s’impose dans les cas suivants :

 

  • Vous n’avez pas « bougé » depuis un certain temps, voir un temps certain !
  • Vous avez plus de 65 ans.
  • Vous souffrez de troubles cardiaques.
  • Vous avez déjà ressenti des douleurs dans la poitrine.
  • Vous avez parfois des vertiges, des pertes de connaissance.
  • Vous souffrez de douleurs articulaires, vertébrales (nuque, dos, lombaires), d’arthroses, de rhumatismes, d’ostéoporose.
  • Vous avez du diabète.
  • Vous êtes en fort surpoids.
  • Vous souffrez d’une affection physique non mentionnée ci-dessus qui pourrait vous empêcher de pratiquer une activité physique et/ou sportive.

Si vous n’êtes dans aucun de ces cas, une visite médicale d’aptitude à la pratique sportive est malgré tout vivement recommandée.

Elle permettra de s’assurer qu’il n’y a aucune contre-indication à la reprise ou à l’augmentation d’une activité physique et, selon l’activité choisie, de savoir si des précautions spécifiques doivent être prises.

Vous êtes « apte » ? Parfait. Mais pour profiter pleinement de votre activité et de ses bienfaits, il est également primordial de respecter certains principes, notamment en matière d’échauffement et de récupération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *