Quelques accessoires Fitness

working outLes accessoires de fitness  sont peu encombrants et ne nécessitent pas de grosses dépenses.

Vous constaterez également que de nombreux mouvements peuvent être réalisés sans.

Néanmoins, vous en procurer quelques-uns vous permettra d’optimiser vos séances afin d’obtenir le maximum de résultats.

Le step

stepPratique pour dépenser des calories, travailler son endurance et tonifier le bas du corps. Utilisé pour les cours du même nom, combinant divers enchaînements chorégraphiés en musique, il peut s’utiliser également comme support à de nombreux mouvements.

Les élastiques

elastiques  poignees
Modèle 1
 : un simple élastique « rubber band ».


Modèle 2 : un tube d’élastique muni de poignées.

Comment fixer l’élastique ?

Quelques mouvements nécessitent que l’élastique « poignées » soit arrimé à un point fixe. Prévoyez une distance d’environ 3 m vous séparant du point de fixation.

Option 1. Un embout de fixation vendu avec l’élastique est placé dans la charnière d’une porte (photo 1). L’embout retient l’élastique, qui est protégé des frottements grâce à un renfort en PVC intégré à l’embout. Une fois la porte fermée (photo 2) – à clé de préférence si vous êtes nombreux dans la maison ! -, vous pouvez enchaîner les mouvements en toute sécurité.

photo1    photo2                                                           
Option 2. Vous pouvez fixer solidement un anneau au mur (extérieur ou intérieur) et y arrimer l’élastique avec un mousqueton placé en son centre. Prévoyez une mousse, un tissu, ou du gros scotch que vous placerez entre le mousqueton et l’élastique pour protéger celui-ci des frottements (photo 3).

photo3

Option 3. Vous utilisez « les moyens du bord » tels que poteau, arbre à tronc fin (photos 4 et 5), barrière, bref, tout ce qui peut vous permettre d’y entourer l’élastique. Veillez à placer une serviette sous l’élastique pour éviter les frottements, et à bien répartir la résistance des deux côtés (point de fixation au centre de l’élastique).

photo4    photo5

Le banc « abdominaux »

banc

Il en existe plusieurs modèles.
Procurez-vous-en un qui offre une position à l’horizontale, qu’il soit dédié aux abdominaux ou non, et dont la hauteur est comprise entre 40 et 60 cm.

ballonLe ballon de fitness

Multifonction et ludique, cet accessoire permet un large éventail de mouvements de gainage, de décontraction et de tonification pour un travail complet du corps. Il est particulièrement recommandé pour renforcer le dos et les abdominaux en profondeur.

La barre de musculation

barre

Longue pour le squat, le développé couché, le soulevé de terre ; courte ou longue pour le tirage buste penché et le développé assis , et plutôt en zigzag (EZ) pour les mouvements de bras. Si vous ajoutez des disques de poids, pensez aux « clips » pour bien les fixer !

Disques et haltères

haltre_disqueLes disques « classiques » vont en moyenne de 500 g à 20 kg. Ils en existent, à partir de 5 kg, qui possèdent des « fenêtres d’ouverture » pour faciliter leur prise en main.

Pour les haltères, vous avez le choix entre deux systèmes : les mini barres avec les disques de poids correspondant, généralement vendus en « kit » de 10 kg, ou les haltères classiques en PVC, mousse ou acier, de poids divers (de 500 g à 6 kg). Les mini barres ont l’avantage d’être adaptables, mais le poids minimum (celui de la barre) est de 2 kg, ce qui peut être trop lourd pour certains.

lest_balles lestesLes lests

De 500 g à 2 kg en moyenne, placés aux chevilles, aux poignets, ou simplement tenus en main, ils augmentent l’intensité des mouvements et permettent ainsi un renforcement plus efficace.
Les balles lestées, plus originales, offrent une sensation de tenue agréable et se déclinent en poids de 1 kg ou 2 kg.

Les poignées de maintien ou « push up »

push up

Elles soulagent les poignets lors d’un mouvement ô combien efficace et non moins célèbre : « les pompes », mais elles augmentent le travail des muscles concernés grâce à la plus grande amplitude de travail qu’elles permettent. C’est le double effet « push up » !

plateau freemanLe plateau d’équilibre ou plateau de « Freeman »

Assez ludique, cet accessoire fréquemment utilisé par les kinésithérapeutes permet de rééduquer et de renforcer l’articulation de la cheville (jambe tendue) et du genou (jambe fléchie) suite à une blessure telle que l’entorse. Il permet également de développer son équilibre par un travail de proprioception.

tapis batonLe bâton ou barre lesté(e)

Adaptable pour les phases d’échauffement et d’assouplissement (bâton), il se révèle également très utile pour augmenter l’intensité de certains mouvements, ou au contraire pour faciliter l’équilibre (lorsque la recherche de l’équilibre n’est pas l’objectif principal), par exemple les pour les fentes et les élévations debout.

Le tapis de sol

Très pratique pour les mouvements au sol. Les plus matelassés et lavables sont recommandés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *