Petit tour d’horizon de quelques sports

sportVoici un petit comparatif de quelques sports qui vous éclairera peut-être dans votre choix si vous hésitez.

Le tennis

Avantages

  • Sollicite et renforce de nombreux groupes musculaires (jambes, épaules, bras, abdominaux, lombaires, dos).
  • Développe les capacités cardio-vasculaires et respiratoires.
  • Développe les facultés psychomotrices (coordination, adresse, réflexes, précision).
  • Apprend à mieux gérer ses émotions (pression ressentie lors d’un match).
  • Développe la concentration, les facultés d’analyse et d’adaptation (choix tactique en fonction de la surface, du jeu adverse, de la trajectoire des balles, etc.).
  • Permet de pratiquer à l’extérieur, en famille ou entre amis.

Inconvénients

  • Nécessite une assez bonne condition physique.
  • Peut être traumatisant pour les muscles, tendons et articulations, à cause des déplacements et des changements de rythme parfois brutaux.
  • Contre-indiqué en cas d’hypertension artérielle, troubles cardiaques, problèmes de dos (hernie discale, forte scoliose, sciatique).

Le golf

Avantages

  • Permet de s’oxygéner dans la nature.
  • Apporte les bienfaits de la marche : raffermissement des jambes en douceur, amélioration du retour veineux, amélioration des capacités cardio-vasculaires et respiratoires, etc.
  • Renforce la sangle abdominale, le dos et les lombaires.
  • Développe les facultés psychomotrices (coordination, adresse, précision).
  • Aide à mieux sentir son schéma corporel (posture, placement du centre de gravité).
  • Développe la concentration, la maîtrise de soi, l’esprit d’analyse, le sens de l’observation (configuration du terrain, force et sens du vent, etc.).
  • Apaise le psychisme (effets antistress).
  • Permet de jouer en famille, entre amis.
  • Peut convenir à tout âge, car ce sport est peu intense sur le plan énergétique, et n’expose pas à des risques traumatiques majeurs.

Inconvénients

  • Le geste du swing est déconseillé si vous souffrez du dos.
  • Le prix : coût du matériel et de l’inscription en club. Sachez néanmoins que vous pouvez acheter votre matériel d’occasion, ou le louer dans certains clubs.

Les arts martiaux

Les arts martiaux sont à la fois une self défense, un sport et une philosophie. On en distingue plusieurs catégories.

  • A mains nues, orientés vers l’efficacité des techniques de combat (judo, karaté, kung-fu) ou vers le bien-être physique et psychique, comme le tai-chi-chuan.
  • Avec armes, comme le kendo.

Certains appartiennent à deux catégories, comme le karaté avec le nunchaku (dont l’utilisation fut rendue célèbre par Bruce Lee !) et le kung-fu (utilisation d’armes blanches et/ou de bâton).

Avantages

  • Renforcent tous les groupes musculaires (superficiels et profonds).
  • Développent les capacités cardio-vasculaires et respiratoires.
  • Améliorent la souplesse générale.
  • Développent les facultés psychomotrices (coordination, adresse, équilibre, réflexes).
  • Améliorent la circulation des énergies du corps (tout particulièrement le tai-chi-chuan).
  • Renforcent les capacités de concentration, de mémorisation et d’attention.
  • Donnent confiance en soi par les sensations de force (faculté de se défendre), de maîtrise de son corps et de son esprit.
  • Même s’ils sont généralement pratiqués en salle (dojo), ils peuvent l’être également à l’air libre en pleine nature (parcs, bois, bord de mer) ou chez soi (entraînement aux katas, tai-chi-chuan).
  • Leur diversité s’adapte à tous les profils quels que soient l’âge et le sexe.
  • Apportent une philosophie, un mode de vie.

Inconvénients

  • Hormis le tai-chi-chuan, ils nécessitent une assez bonne condition physique.
  • Les plus intensifs sont déconseillés en cas d’instabilité ou de fragilité articulaire, d’ostéoporose avancée, de troubles cardiaques ou respiratoires.
  • Ce sont des sports de contact exposant à un risque de blessures (hématomes, entorses, fractures)

Le taï-chi-chuan, la « gym » des Chinois

Tout en étant un art martial, le taï-chi est aussi une gymnastique douce et une forme de « méditation en mouvement », qui repose sur l’énergie vitale. Très populaire en Chine, elle est pratiquée dès l’aube, dans les squares et jardins, par des millions de personnes de tout âge. Selon les médecins chinois, sa pratique est gage de santé et de longévité.

Le tai-chi-chuan consiste à effectuer des mouvements fluides et souples, avec lenteur et concentration, qui doivent être enchaînés harmonieusement, dans des séquences plus ou moins longues, plus ou moins complexes.

Avantages

  • Améliore la souplesse, notamment des articulations.
  • Permet de retrouver une bonne respiration.
  • Aide à intégrer son schéma corporel (posture, placement du centre de gravité).
  • Améliore la coordination et le sens de l’équilibre.
  • Renforce les capacités de concentration et de mémorisation.
  • Apaise le psychisme (effet antistress), permet d’atteindre un état de tranquillité et de sérénité, de se « recentrer ».
  • Peut convenir à tous, quels que soient le sexe, l’âge et le niveau de condition physique.
  • Convient tout particulièrement aux seniors.
  • Efficace dès 5 à 6 minutes par jour.

Inconvénients

  • Aucun !

Le ski

Avantages

  • Renforce efficacement les jambes, les fessiers, la sangle abdominale et le dos.
  • Améliore la coordination et le sens de l’équilibre.
  • Améliore les capacités cardio-vasculaires et respiratoires.
  • Permet de profiter d’un cadre agréable et d’air pur, aux vertus antistress (excepté peut-être après 30 minutes d’attente aux remontées mécaniques !)
  • Peut se pratiquer en famille, entre amis.

Inconvénients

  • Nécessite une assez bonne condition physique.
  • Contre-indiqué en cas de problèmes articulaires (hanches, genoux, chevilles), et de troubles cardio-vasculaire et/ou respiratoire.
  • Risque de blessure (entorses, fractures, déchirures…)
  • Coût : matériel, hébergement, forfait, transport, etc.

Le ski de fond, qui peut se pratiquer hors des pistes parfois surpeuplées, dans un cadre souvent plus agréable, est encore meilleur pour le développement des facultés respiratoires et la perte de poids, et engendre moins de risques de blessure.

Les sports collectifs (football, basket-ball, handball, rugby, etc.)

Outre leurs bienfaits communs sur la tonicité musculaire, l’amélioration des capacités d’endurance (cardio-vasculaire, respiratoire), de souplesse, des facultés psychomotrices, et leurs contre-indications d’usage tels que les problèmes musculaires, articulaires, vertébrales, les risques de blessure et les troubles des systèmes cardio-vasculaires et/ou respiratoire, les sports collectifs favorisent la convivialité, la solidarité, la faculté d’attention et d’adaptation aux autres, la communication. Ils ne conviennent donc pas forcément aux personnes ayant besoin de se réaliser et de s’épanouir seul dans un sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *