Objectif : Efficacité !

Business Success ConceptVoici quelques conseils qui vous permettront d’optimiser vos résultats.

  • Déterminez précisément vos objectifs. Focalisez votre attention dessus et soyez confiant dans votre aptitude à les réaliser.
  • Sans perdre de vue la « destination », organisez des étapes intermédiaires (toutes les deux semaines environ).
    Ces mini-objectifs atteints vous procureront régulièrement des sensations de fierté et de confiance qui renforceront votre motivation.
  • Ne « faites » pas un mouvement, « sentez-le » ! Le mouvement n’est qu’un moyen d’exercer et de ressentir votre corps, et non une fin en soi. Par exemple, si vous souhaitez renforcer le dos en réalisant l’exercice « rowing », ne pensez pas « je vais fléchir mes bras vers l’arrière », ce qui porterait votre attention sur les bras, mais plutôt « je vais placer mes coudes vers l’arrière en contractant le dos » ce qui place votre attention sur le dos. Lors d’un mouvement, posez-vous sans cesse la question : « qu’est-ce que je ressens ? ».
  • Focalisez votre attention sur le muscle sollicité. Cela permet un meilleur recrutement des unités motrices, donc une contraction musculaire optimale.
  • Pensez variété ! Variez les exercices, les styles de séance, les séries et répétitions, les rythmes, les amplitudes, les accessoires, la charge utilisée, les modes de contraction. « Surprendre » son corps en permanence est le meilleur moyen de le faire progresser.
  • Prenez du plaisir ! Rendez vos séances aussi agréables que possible. Mettez vos morceaux de musiques favoris, invitez un(e) ami(e) ou parent à « bouger » avec vous, faites appel à un(e) coach si vous en avez la possibilité, même ponctuellement, pour vous aider à clarifier et à dynamiser votre entraînement.
  • Placer vos séances à des moments susceptibles d’être facilement respectés. La régularité est le gage du succès. Même si vous n’avez que peu de temps à vous accorder, pensez qu’une dizaine de minutes par jour suffisent.
  • Adaptez votre séance à votre forme du jour. Si vous aviez prévu une séance de cuisses assez intense et que vous ne vous sentez pas « au top », reportez-la au lendemain et choisissez des mouvements plus faciles (notamment de détente et de respiration). Ce conseil est aussi valable dans l’autre sens ! Si vous aviez planifié une séance d’assouplissement alors que vous êtes dans une forme « olympique », exploitez cette énergie en réalisant des mouvements plus intenses.
  • Restez confiant dans votre progression et dans votre potentiel. Les résultats se font sentir très rapidement lors d’une reprise d’activité, puis il se peut qu’après quelque temps vous traversiez une petite phase de stagnation. C’est normal ! Pensez alors à revoir le profil de votre séance si celui-ci est resté inchangé depuis un moment. Avec un peu de patience et en gardant le cap, on franchit un nouveau palier, parfois par « déclic », et les progrès reprennent de plus belle !
  • Sachez reconnaître les résultats acquis. Plutôt que de penser à ce qui vous reste à faire (négatif), voyez dans ces résultats, si infimes soient-ils, un bon signe pour la suite. Pensez à « visualiser » votre objectif et tenez éventuellement une fiche de résultats datés, contenant par exemple vos mensurations, le nombre de répétitions effectuées selon les mouvements, le poids utilisé, une photo de vous au départ, la taille de certains vêtements, etc. Vous pouvez également effectuer un bilan de forme et suivre votre progression grâce à votre tableau de bord. Des critères objectifs favoriseront la prise de conscience des résultats.

Que la forme soit avec vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *