Les pouvoirs du subconscient

Electrons revolve around the brain. Concept of idea.Bienvenu à bord de votre esprit ! Le commandant de bord, « la pensée », et son équipage – « le conscient », « le subconscient », « les émotions« , « le caractère », « l’action », « l’inaction », « l’optimisme« , « le pessimisme », « l’imagination« , « la volonté », sont ravis de vous accueillir dans la cabine de pilotage, et n’attendent que vous pour connaître le plan de vol !

Car même si nous en possédons maintenant beaucoup de clés, nous ne parviendrons à la « forme » qu’avec le concours de nos pensées, autrement dit de notre activité mentale, qui dirige et donne les ordres.

Comment conserver et surtout développer notre équilibre psychologique ? Comment faire face aux turbulences quotidiennes, aux échecs, au stress, et ne pas se laisser envahir par le découragement et la déprime ? Comment « plier et ne pas rompre » ? Existe-t-il des recettes, des remèdes qui, tout comme les exercices physiques entretiennent et/ou développent notre corps, auraient cet effet dynamisant sur notre mental, nous permettant de garder un état d’esprit à toute épreuve ? Nos pensées auraient-elles besoin elles aussi d’exercice pour garder la forme ?

Conscient et subconscient

Nous avons évoqué le rôle et l’importance des courants d’énergie psychique générés par les interactions entre la pensée, les émotions, et notre caractère. Nous avons ainsi mis en évidence l’importance de l’esprit sur notre état de « forme ».

Les spécialistes s’accordent sur le fait que l’esprit comprend plusieurs niveaux de conscience dont le conscient et le subconscient.

Le conscient nous permet de réaliser toutes nos tâches quotidiennes, en étant justement « conscient » d’utiliser notre esprit. Il capte les informations extérieures au moyen des cinq sens, nous permet de réfléchir, de raisonner et de prendre des décisions. Il reçoit également des informations « intérieures », provenant du subconscient.

Le subconscient (littéralement « sous la conscience »), terme introduit par Joseph Jastrow en 1906, qui ne recouvre pas la même chose que le concept freudien d’inconscient, pourrait se comparer à une énorme « banque de données ». Tout ce que nous percevons, ressentons, apprenons, comprenons, vivons depuis notre naissance y est stocké, les bonnes expériences comme les mauvaises.

Ainsi, lorsque nous sommes confrontés à une situation ou à un choix, notre conscient est soumis à la suggestion de notre subconscient qui puise dans sa banque de données de situations ou de choix similaires, et nous influence, nous guide, vers un type de comportement donné.

Lorsque vous avez appris à conduire, par exemple, votre conscient était prépondérant (penser à débrayer, passer la vitesse, accélérer, contrôle de sécurité etc.), puis la répétition des tous ces gestes a permis leur stockage dans votre subconscient, qui vous permet dorénavant de conduire sans y penser.

Par ailleurs, le subconscient est également lié aux actions non volontaires de notre organisme telles que la respiration, la digestion, la circulation sanguine, la défense contre les microbes, la cicatrisation, etc. Nous savons aussi qu’il peut avoir une influence sur ces processus « non-conscients » (maux de ventre provoqués par le stress, par exemple, maladies dites psychosomatiques).

Ainsi, non seulement le subconscient contrôle tous les processus vitaux liés à la santé de notre corps, mais il conditionne également largement notre comportement et nos choix.

Et la pensée ?

Mais si tout cela se fait hors de notre conscience, que vient faire la pensée là dedans ? Eh bien, son rôle est capital !

Car le subconscient, tel un disque dur d’ordinateur, ne fait pas la distinction entre les bons « programmes » installés et les mauvais. Il enregistre toutes les informations qu’il reçoit, perçues par notre conscient ou non, et les retranscrit sur notre manière d’être et d’agir.

Nous comprenons ainsi pourquoi nous sommes parfois sujet à des peurs, des angoisses, au mal-être, que nous avons du mal à comprendre et à contrôler, et qui affectent notre manière de vivre et notre santé.

Cependant, le subconscient, mécanique, ne fait aucune différence au niveau des informations qu’il reçoit du conscient, ainsi, qu’elles soient réelles ou imaginaires, il exécutera le programme installé. C’est à ce moment que la pensée entre en jeu !

Chacun de nous a en effet la possibilité de « reprogrammer » son subconscient, en y installant les « programmes » conformes à ses souhaits. Pour cela, la pensée représente le « pilote » qui permet l’installation, à laquelle s’ajoutent deux « assistants pilote » : la volonté et l’imagination.

La volonté permet de « mettre le feu aux poudres » ; elle est l’élément déclencheur de toute action et permet, surtout au début, d’être constant et persévérant dans toute démarche de changement.


« Mon corps est un jardin, ma volonté est son jardinier. » William Shakespeare (1564-1616).

L’imagination au pouvoir !

Parallèlement, il est essentiel, dès le départ, d’avoir recours à l’imagination, car c’est elle qui permet d’imprimer ces nouveaux programmes dans notre subconscient, sous forme d’idées ou, mieux, d’images mentales.

Unlock Your Mind 28L’imagination permet l’émission de données imaginaires vers le subconscient qui les interprétera comme réelles, et les retranscrira sur notre comportement.

Si vous imaginez que vous êtes calme, votre subconscient renverra du calme ; si vous imaginez que vous êtes confiant, votre subconscient renforcera votre confiance ; si vous imaginez que vous êtes en bonne santé, votre subconscient stimulera votre système immunitaire, etc.

Cependant, comme pour conduire votre voiture, seule la répétition permet l’installation des programmes et leur lecture.

On constate alors que vouloir ne fait pas tout ; l’imagination est la « clé » de tout changement.

« L’imagination est plus importante que le savoir. » Albert Einstein (1871-1955).

Ainsi, lorsque vous voulez absolument vous endormir, vous n’y arrivez généralement pas ! La solution n’est pas de vouloir dormir, mais de s’imaginer en train de dormir.

La pensée engendre l’imagination, qui a le pouvoir de façonner notre subconscient afin qu’il nous guide de façon naturelle, sans réel effort, vers ce que nous souhaitons être, faire et avoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *