Le training autogène de Schultz

Fond marinPetit tour d’horizon de cette méthode de relaxation « esprit » vers « corps ».

Le neuropsychiatre allemand Johannes Heinrich Schultz met au point à la même époque que Jacobson une technique qu’il baptise « méthode de relaxation par autodécontraction concentrative », plus connue sous le nom de « training autogène », qui permet de se placer dans un état de relaxation par autohypnose.

Schultz avait remarqué que les patients en état d’hypnose concentrés sur les facteurs physiologiques tels que le tonus musculaire, la circulation sanguine, la température et le rythme cardiaque, présentaient de très bonnes capacités de récupération.

Il décida alors de développer une méthode d’autohypnose basée sur la répétition de pensées autosuggestives orientées vers ces mêmes facteurs.

Cette méthode, très simple, peut être réalisée allongé ou assis, et sa durée est adaptable : même quelques minutes seront efficaces.

Schultz en pratique

La technique se compose de six étapes qui consistent, en concentrant vos pensées sur votre corps, à éveiller les sensations suivantes :

 

  • 1- lourdeur des membres ;
  • 2- chaleur dans les membres ;
  • 3- calme et régularité des battements cardiaques ;
  • 4- contrôle détendu de la respiration ;
  • 5- chaleur au niveau du plexus solaire ;
  • 6- fraîcheur au niveau du front.

 

Veillez à ne changer d’étape que lorsque la sensation recherchée a été bien ressentie.
Au début, vous pouvez enregistrer les consignes afin de mieux vous laisser aller.

Choisissez un endroit calme et peu éclairé, une position confortable (assis ou allongé), fermez les yeux.

 

  • Prenez conscience de votre position, de votre respiration, respirez profondément.
  • Puis répétez-vous mentalement les pensées suivantes, et attendez de ressentir la sensation correspondante avant de continuer.
  • « Je suis calme, parfaitement calme ».
  • « Mes bras sont lourds, très lourds, ils s’enfoncent dans le sol » (Sensation).
  • « Mes jambes sont lourdes, très lourdes, elles s’enfoncent dans le sol ». (Sensation).
  • « Mes bras sont chauds, très chauds, une chaleur intense les envahit » (Sensation).
  • « Mes jambes sont chaudes, très chaudes, une chaleur intense les envahit ». (Sensation).
  • « Mon cœur bat calmement et régulièrement ». (Sensation).
  • « Je ressens ma respiration, je respire tout à fait calmement, régulièrement ». (Sensation).
  • « Mon plexus solaire est chaud, très chaud, une chaleur agréable me réchauffe de l’intérieur ». (Sensation).
  • « L’ensemble de mon corps reste chaud mais mon front est frais, agréablement frais, d’une fraîcheur apaisante ». (Sensation).
  • « Je me sens bien, reposé, apaisé. ».
  • « Je respire profondément ».
  • « J’ouvre les yeux lentement, quand je le désire ».

 

En fin de séance, il est préférable de s’étirer un peu, de la même manière que vous le feriez le matin par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *