La sécurité avant tout !

Panneau attention 5Voici quelques consignes destinées à préserver « la mécanique » lors de vos séances d’entraînement.

 

  • Echauffez-vous avec soin, en toutes circonstances, quel que soit votre niveau.
  • Soyez progressif : dans la fréquence, la durée et l’intensité des séances.
  • Si vous effectuez une séance d’étirements après des mouvements de renforcement, elle doit être brève et progressive, orientée vers la récupération et non vers la recherche de longueur (il est déconseillé d’étirer fortement un muscle juste après qu’il a été sollicité en contractions répétées).
  • Lisez attentivement les consignes de réalisation des mouvements, et surveillez minutieusement la position de vos articulations : bassin, dos, nuque, épaules, genoux, coudes, pieds. Chacune se place dans une configuration bien précise qui doit être scrupuleusement respectée.
  • Les mouvements s’effectuent avec fluidité, sans à coups, avec concentration et contrôle.
  • Soyez attentif aux signaux de votre corps. Nausées, vertiges, teint pâle peuvent signifier que vous êtes en état d’hypoglycémie : allongez-vous jambes relevées et consommez un peu de sucre. Une douleur dans le bas du dos est souvent due à un mauvais placement du bassin et/ou à un manque de gainage abdominal pendant le mouvement. Au moindre doute, stoppez votre séance.
  • Évitez de vous entraîner juste après un repas (ou mangez légèrement si vous ne pouvez faire autrement), et de consommez du sucre à fort index glycémique (rapide) une heure avant votre séance, car il provoque une hypoglycémie environ une heure après son ingestion.
  • Buvez régulièrement avant, pendant (par petites gorgées) et après votre séance, même si vous n’avez pas soif, car la soif signifie que vous êtes déjà en manque d’eau. Cette carence, en plus des conséquences néfastes liées à la déshydratation, engendre une baisse de force significative, et donc des performances.
  • Respectez les consignes de respiration de chaque mouvement. En règle générale, l’expiration se fait pendant l’effort, mais peut s’inverser lors des mouvements « d’ouverture » de cage thoracique tels que le tirage horizontal debout avec élastique. Une bonne respiration permet de réaliser une série de mouvement sans être contraint de l’arrêter prématurément à cause d’un manque d’oxygénation, et non de potentiel musculaire.

Bonne séance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *