La méthode Coué et l’effet placebo

power« C’est un grand ouvrier de miracle que l’esprit humain » Montaigne (1533-1592).

Il a fallu attendre très longtemps avant que l’on ne reconnaisse les effets thérapeutiques du toucher, et que le massage, sous ses multiples formes, fasse son entrée dans l’univers thérapeutique pour libérer certains blocages émotionnels, réunifier le schéma corporel, privilégier un autre mode de communication, réduire le stress ou tout simplement « se sentir bien ».

Devrons-nous attendre aussi longtemps pour que la « puissance » de notre mental soit pleinement reconnue et utilisée ?

Le mental fait l’objet d’études scientifiques sérieuses depuis plus d’un siècle.
Un « certain » Émile Coué a en effet mis en évidence notre capacité de guérir en utilisant le seul « médicament » gratuit, en libre service, simple d’utilisation, n’entraînant aucun effet secondaire et multifonction : la pensée !

Avez-vous entendu parler de l’effet placebo ? C’est lui ! De la pensée positive ? C’est encore lui ! Aux recherches d’Émile Coué viennent s’ajouter celles de nos scientifiques qui confirment, nombreux cas cliniques à l’appui, les capacités de notre mental à agir sur notre santé et sur notre comportement.

Débarrassez-vous des vieilles croyances génératrices d’angoisses, de soucis, de craintes, de culpabilité. Notre société fonctionne sur des bases mercantiles et fait commerce de notre insatisfaction. Nous sommes soumis quotidiennement à une pression sociale et à des croyances véhiculées par les médias.
Unlock Your Mind 27

Nous sommes inondés de spots publicitaires de tous ordres, nous influençant dans un sens ou dans un autre, souvent inconsciemment, et vantant les mérites de produits sensés accomplir des miracles.

Comme le disait Montaigne, les « miracles » sont en nous. Et plus précisément dans notre « tête » ! Réajustez vos pensées, vos croyances. Incitez-vous à croire que votre corps est capable de transformer tout carburant (physique et psychique) qu’il reçoit en énergie vitale et que cette alchimie vous permet de développer « un esprit sain dans un corps sain ».

L’effet placebo, c’est quoi?

Placebo signifie, en latin : « je plairai ». Le placebo est un produit inoffensif administré à un malade dans le cas de certaines affections, en substitution à un médicament actif, et surtout, à son insu.

Le placebo produit un effet positif sur le malade par un mécanisme psychologique d’autosuggestion, qui découle de la croyance de l’utilisateur en son efficacité.

Une préparation n’a pas d’effet placebo en soi : le traitement ne fait effet que si le patient est convaincu de son efficacité, s’il s’imagine que cela va fonctionner. La confiance en son médecin joue également un rôle décisif.

L’effet placebo ne se limite pas à la prise de médicaments : les opérations chirurgicales en bénéficient également ! Aux États-Unis des « opérations placebo » avec arthroscopie du genou ont été réalisées. On a constaté une diminution des douleurs identique chez les patients réellement opérés et chez ceux ayant reçu un traitement placebo. En Europe, seuls les Pays-Bas proposent ce type d’opérations.

Comment un tel résultat est-il possible ? Les recherches scientifiques ont démontré que ce mécanisme provoque dans notre cerveau des modifications liées à la libération de substances chimiques, responsables de la transmission de messages entre nos cellules nerveuses.

L’effet placebo, autrement dit votre imagination déclenche la sécrétion d’hormones comme l’endorphine et la dopamine, neurotransmetteurs qui interviennent dans le circuit de la récompense, aussi appelé en psychobiologie « circuit de renforcement positif ». Ces substances modifient la réponse du système immunitaire et stimulent le métabolisme.

Les tous nouveaux procédés d’imagerie cérébrale nous permettent aujourd’hui de voir les régions du cerveau qui interviennent dans le traitement de la douleur et, depuis peu, vers quelles régions sont acheminés les neurotransmetteurs.

L’effet placebo illustre bien l’influence du mental sur l’organisme : le psychosomatisme.

Émile Coué, c’est qui ?Emile Coué

Pharmacien, Émile Coué (1857-1926) reçut un jour la visite d’une personne lui demandant de lui remettre un médicament interdit. Ne souhaitant pas la voir repartir sans rien, il lui donna un flacon d’eau distillée en lui recommandant de bien respecter la dose prescrite tant le remède était efficace.

Huit jours plus tard, cette personne revint pour le remercier, elle était guérie ! Emile Coué en conclut que la pensée agit sur l’organisme et réalisa l’importance de l’imagination dans le processus de guérison.

Il entreprit alors des recherches sur le subconscient en collaboration avec les spécialistes de l’époque et développa une technique d’autosuggestion basée sur la pensée positive. La méthode Coué était née.

Il la formalisa en une phrase et recommanda à ses patients de se la répéter vingt fois de suite tous les jours, le matin au réveil et le soir avant de s’endormir : « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

« Si vous voulez guérir le corps, vous devez d’abord guérir l’esprit ». Platon (429-347 av. J.-C.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *