Être « en forme »

JumpÊtre en forme peut signifier bien des états selon notre profil et notre état d’esprit.

Pour certains c’est être performant dans un sport en particulier, être capable de courir le 100m en moins de dix secondes ou le marathon en moins de trois heures.

Pour d’autres c’est être capable d’ouvrir un bocal de cornichons du premier coup, ou prendre l’escalier sur 2 étages sans avoir l’impression d’être à 8000m d’altitude.

Pour beaucoup d’entre nous, c’est surtout avoir de l’énergie, une silhouette harmonieuse (ni trop ronde, ni trop maigre), un moral au beau fixe, en d’autres termes être « bien dans son corps et dans sa tête », rempli de vitalité.

Arrêtons-nous un instant sur la définition de la forme selon le Petit Robert :

« Être en forme » = Bonne condition physique et intellectuelle.

Approfondissons cette définition en précisant quels sont les facteurs qui influent sur notre condition physique et intellectuelle :

L’Homme est un tout. Il se définit par un ensemble de paramètres qui déterminent son état physique et mental.

Hormis notre état de santé, dont l’influence sur notre forme est indéniable, nous pourrions les regrouper selon 3 axes principaux :

1. Les paramètres physiques et physiologiques définissent votre « vous » biologique, organique, fonctionnel. Ils regroupent :

2. Les paramètres psychiques définissent votre « vous » psychologique. Ils regroupent :

  • Les états d’âme (pensées, émotions, stress : l’amour, la peur, la joie, la tristesse)
  • La personnalité (l’optimisme, le pessimisme, l’introversion, l’extraversion, l’indépendance, le contrôle de soi, la fermeté-intransigeance, l’anxiété, la gestion du stress, la sociabilité etc.… le caractère : nerveux, sanguin, bilieux, ou lymphatique).

3. Les paramètres extérieurs définissent votre « vous » en interaction avec vos choix de vie et votre environnement. Ils regroupent :

Ces paramètres interagissent entre eux et sont à prendre en compte au cas par cas.
Si l’un d’eux est défaillant, c’est tout notre équilibre physique et psychique qui peut être perturbé.

Cependant vous avez la possibilité de transformer, changer, modifier, développer, ou bien encore d’optimiser certains d’entre eux, selon leur nature, et trouver ainsi le juste équilibre.

« Être en forme », c’est être en harmonie avec tous ces paramètres, et donc avec soi-même.

Bien se connaître est la clé de tout changement.

Identifier vos propres paramètres vous permettra d’analyser ce qui vous convient ou non, et d’agir en conséquence en établissant votre « plan de route » personnel qui vous mènera tout droit vers « la forme ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *